Retraite

Vous trouvez ci-après une vue d’ensemble des diverses options possibles.

Contact

Caisse de pension Schindler
Zugerstrasse 13
6030 Ebikon

T. +41 41 445 3139
T. +41 41 445 3012
F. +41 41 445 3022
pk.ch@schindler.com


Retraite ordinaire à l’âge final de 65 ans

Une retraite anticipée volontaire est possible dès l’âge de 60 ans révolus. Elle suppose la fin des rapports de travail. La demande correspondante doit être communiquée par écrit à la caisse de pension en respectant le délai de résiliation du contrat de travail, mais au plus tard trois mois avant la date désirée de la retraite.

Une retraite ordinaire ou anticipée est possible uniquement pour la fin d’un mois.

Marche à suivre et recommandations


Retraite anticipée volontaire

Une retraite anticipée volontaire est possible dès l’âge de 60 ans révolus. Elle suppose la fin des rapports de travail. La demande correspondante doit être communiquée par écrit à la caisse de pension en respectant le délai de résiliation du contrat de travail, mais au plus tard trois mois avant la date désirée de la retraite.

Une retraite ordinaire ou anticipée est possible uniquement pour la fin d’un mois.


Réduction du taux d’occupation à partir de 58 ans

Les assurés âgés de plus de 58 ans dont le salaire annuel déterminant diminue de moitié au maximum à la suite d’une réduction de leur taux d’occupation peuvent conserver leur salaire qui était assuré jusque-là, au plus tard toutefois jusqu’à l’âge final. Les cotisations de l’employeur et celles du salarié afférentes à la partie du salaire qui disparaît à la suite de la réduction du taux d’occupation sont financées par l’employeur.

En cas de maintien de l’ancien salaire assuré après 58 ans, une retraite partielle n’est plus possible (versement de la rente).

Une deuxième réduction du taux d’occupation est également possible, mais celui-ci doit être au moins égal à la moitié du taux d’occupation à 58 ans.

Si vous souhaitez faire usage de cette possibilité, veuillez en discuter au préalable avec votre supérieur, puis prendre contact avec nous en vue d’en régler les détails administratifs.


Poursuite de l’assurance après l’âge final de 65 ans

Si l’assuré poursuit ses rapports de travail avec l’employeur après avoir atteint l’âge final, il continue d’être assuré jusqu’à la fin de ses rapports de travail, mais au plus tard jusqu’à l’âge de 70 ans révolus. En cas de réduction du taux d’occupation, l’assuré peut demander une retraite partielle.


Retraite partielle

Une retraite partielle est possible après l’âge de 60 ans révolus. Elle présuppose une diminution du taux d’occupation décidée d’entente avec l’entreprise.

Il est aussi possible de prendre une retraite partielle en plusieurs étapes. En cas de retraite partielle en deux étapes au maximum, l’assuré a la possibilité de demander le versement en capital de l’entier ou d’une partie de l’avoir de vieillesse correspondant.

Si vous souhaitez réduire votre taux d’occupation et n’avez pas besoin des prestations de la caisse de pension, vous pourriez envisager la possibilité du maintien de l’ancien salaire assuré. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sous la rubrique «Réduction du taux d’occupation à partir de 58 ans».


Capital ou rente

Lorsqu’un assuré cesse ses rapports de travail après avoir atteint l’âge de 60 ans révolus, il peut demander que l’avoir de vieillesse disponible lui soit versé entièrement ou partiellement en capital, en lieu et place de la rente de vieillesse. La demande de versement du capital doit être notifiée par écrit à la caisse de pension au moins trois mois avant la retraite. Pour les assurés mariés, le versement du capital n’est autorisé que si le conjoint y consent par écrit et que sa signature a été authentifiée.


Rente transitoire AVS

Tout bénéficiaire d’une rente de vieillesse a le droit, dans la mesure où son avoir de vieillesse disponible est suffisant, de demander une rente transitoire AVS. Celle-ci ne doit pas être supérieure à la rente de vieillesse AVS maximale.

En cas de versement d’une rente transitoire AVS, l’avoir de vieillesse disponible au moment de la retraite et, partant, la rente de vieillesse ainsi que les autres prestations assurées sont réduits.


Rente pour enfant de pensionné

Les bénéficiaires d’une rente de vieillesse ont droit à une rente pour enfant pour chaque enfant qui, à leur décès, pourrait prétendre à une rente d’orphelin. Le droit à la rente pour enfant de pensionné se poursuit jusqu’à la 25e année pour les enfants qui n’ont pas encore terminé leur formation. Sont considérés comme des enfants les enfants ayant des liens de sang avec l’assuré ou ayant été adoptés par celui-ci ainsi que les enfants recueillis donnant droit à une rente selon l’AVS/AI.

Vous trouverez d’autres dispositions relatives aux diverses options de retraite à l’art. 11 «Prestations de vieillesse» du règlement de prévoyance.