TV Reporter

Histoire

Une histoire fascinante...

Contact

Ascenseurs Schindler SA
Zugerstrasse 13
6030 Ebikon
Suisse

Teléphone : +41 41 445 31 31
info_sch.ch@schindler.com


Au fil d’une histoire de 140 ans, Schindler, un fabricant local de machines agricoles, est devenu un prestataire mondial dans le domaine des ascenseurs et des escaliers mécaniques.

Sur ce long chemin, Schindler Suisse a joué et joue un rôle central au sein du groupe.

 

Histoire Schindler Suisse

L'histoire débute en 1874 dans un atelier à Lucerne...

2017
  • Le Groupe Schindler emploie 60’000 personnes réparties dans le monde entier.
2015
  • Au mois de février, l’Université de Saint-Gall, la société de service IT Capgemini et la Feuille du commerce allemande attribuent à Schindler la prestigieuse distinction «Digital Business Innovation Award 2015». Schindler reçoit ce prix grâce à ses initiatives et projets innovants en relation avec la numérisation de son business.

  • Le Groupe Schindler emploie 54’000 personnes réparties dans le monde entier.
2014
  • En automne, Schindler a inauguré dans la ville indienne de Pune une nouvelle fabrique d’ascenseurs avec 150 collaborateurs. L’Inde représente le second plus grand marché d’ascenseurs au monde. La fabrique a été construite selon les critères écologiques les plus modernes et a obtenu le label «Green Building» de l’IGBC Gold Rating (correspond à la certification LEED).

  • Le Groupe Schindler acquiert la majorité de la joint-venture chinoise XJ-Schindler (Xuchang), en augmentant sa participation de 46 à 51 %.

  • Le 9 avril 2014 à Payerne, Solar Impulse présente officiellement «Solar Impulse 2», le premier avion solaire conçu pour faire le tour du monde. Schindler est l’un des principaux partenaires de ce projet innovant, qu’il soutient notamment grâce au savoir-faire de ses ingénieurs.
2013
  • Un outil en ligne simplifiant considérablement la planification des ascenseurs et toujours à la pointe du progrès: le nouveau navigateur de planification de Schindler est présenté durant l'exposition itinérante UP!DATE 2013. Le navigateur de planification sur Internet apporte aux architectes et aux planificateurs de bâtiments – entre autre grâce à une comparaison avec les normes SIA correspondantes – la sécurité nécessaire à toute planification.

  • C’est une première: Schindler teste à Barcelone un ascenseur à énergie solaire, l’objectif visé par ce développement étant de pouvoir couvrir ainsi l’intégralité du besoin en électricité des ascenseurs dans les bâtiments d’habitation et les petits immeubles commerciaux. Il en résulte une diminution significative des coûts d’exploitation pour les propriétaires des bâtiments concernés.

  • Le modèle 3400 est le premier ascenseur de Schindler sans superstructure en toiture. Ce nouveau système offre de nouvelles possibilités en matière d’équipement d’immeubles et permet une planification plus souple.

  • Nous avons obtenu un label de qualité dont nous pouvons être particulièrement fiers. L’entreprise Schindler s’est soumise au vote ouvert et anonyme de collaboratrices et de collaborateurs ainsi que de candidates et de candidats sur le portail en ligne «kununu» et s’est vue décerner la distinction «Top Company» grâce à des appréciations nettement supérieures à la moyenne.
2012
  • Dans le cadre du concours d’idées et d’architecture international «Schindler Award», plus de 1100 étudiants, resp. teams de hautes écoles d’architecture, se sont penchés sur le quartier de la Schützenmatte de Berne. Trois étudiants de l’Université technique (TU) de Berlin ont remporté le premier prix du Schindler Award.

  • Schindler est l’une des entreprises les plus estimées en Suisse. C’est ce que révèle l’étude actuelle sur la réputation de l’institut d’études de marché GfK. En 2012, Schindler a même gagné trois places par rapport à l’année précédente et se classe à présent au sixième rang des entreprises évaluées.

  • PORT remporte le Red Dot Award. Un jury composé de 30 personnes a décerné le Red Dot Award à Schindler pour son système d’accès PORT. Ce dernier allie le solide contrôle d’accès à une esthétique contemporaine.
2011
  • La «technologie PORT» innovante de Schindler, lancée en 2009, devient un système de gestion des flux de premier choix pour de nombreux nouveaux bâtiments emblématiques dans le monde entier.
  • Schindler devient un des principaux partenaires de Solar Impulse, un projet pour faire voler autour du monde un avion sans kérosène, alimenté par la seule énergie solaire. Dans le cadre de ce partenariat, des ingénieurs de Schindler et Solar Impulse travaillent en étroite collaboration pour développer de nouvelles technologies de pointe propres en matière de mobilité.
  • Schindler fait un don de CHF 5 millions à la fondation Resortho pour cofinancer une chaire d'enseignement sur la biologie musculaire, conjointe à l'Université de Zurich et à l'Ecole polytechnique fédérale (EPFZ). Cette nouvelle chaire, basée à la clinique universitaire de Balgrist, témoigne de la politique de Schindler, qui soutient l'innovation et la recherche d'avant-garde – sur la régénération des tissus musculaires dans ce cas particulier.

  • Après 36 respectivement 53 ans d’existence, le Chœur Schindler et le Corps de musique Schindler se sont dissouts à fin 2011 par manque de relève.   
2010
  • Le Schindler Award 2010 est organisé en Allemagne, à Berlin, et des étudiants suisses de l'Université de sciences appliquées de Berne remportent le 1er prix des étudiants; le 1er prix des écoles est décerné à l’Ufa State Petroleum University de Russie. 

    Plus de 1'300 étudiants en architecture de 34 pays européens ont participé à cette compétition bisannuelle qui lance un défi aux jeunes architectes: placer l'accessibilité («Access for all») au cœur de leurs réalisations.
2009
  • Schindler ouvre un nouveau centre de technologie et de formation (TTC) sur son campus d'Ebikon, regroupant ainsi sous un même toit la R&D, les essais et la formation. Ce nouveau centre, qui permet un transfert direct de connaissances entre la R&D et les formateurs sur le terrain, est équipé de 15 cages d'ascenseurs utilisées pour les essais et la formation, ainsi que d'un escalier mécanique opérationnel.
  • Schindler fait preuve de solidarité avec les communautés locales en Chine en faisant un don de $1 million pour l'aide aux victimes et les projets de reconstruction suite au tremblement de terre. Cet argent de Schindler est utilisé pour reconstruire une école maternelle et une école primaire rurale détruites par un séisme dévastateur dans la province du Sichuan en mai 2008.
  • Schindler réalise une enquête au niveau mondial sur la motivation des employés, à laquelle participent 85 % de ses 43'000 collaborateurs/trices. Les résultats montrent que la motivation des employés s'est améliorée à tous points de vue depuis la précédente enquête mondiale réalisée en 2006.
2008
  • Dans le cadre de son portefeuille croissant de prestations de service (ascenseurs et escaliers mécaniques entretenus par les sociétés du groupe), Schindler transporte à présent 900 millions de personnes par jour, danse le monde entier.
  • Schindler organise le troisième Schindler Award, sa compétition bisannuelle pour les écoles et étudiants en architecture en Europe. Les gagnants sont deux jeunes architectes de l'Université allemande de sciences appliquées de Coblence, qui remporte aussi le prix des écoles. La compétition de 2008 a suscité un intérêt sans précédent avec la participation de 957 étudiants de 17 pays européens. 125 projets au total ont été retenus dans la sélection finale du jury.
2006-2007
  • Schindler introduit une nouvelle identité visuelle de l’entreprise qui reflète l'évolution du groupe vers une société de services d'envergure internationale. Le nouveau logo est une version moderne de l'image du compas d'origine et a été présenté pour la première fois lors de la conférence de presse du bilan, le 27 février 2006.
  • Schindler organise le second concours d'architecture «Access for All». Plus de 500 étudiants de 22 pays européens participent à la compétition. Le Green Sights Project réalisé par un groupe de l'Université technique de Vienne en Autriche a été désigné vainqueur. Le prix des universités est décerné à l'Université du Bauhaus à Weimar, en Allemagne.
2005
  • Schindler lance sept nouvelles lignes d'ascenseurs lors d'un grand événement rassemblant plus de 2000 invités à Barcelone. Parallèlement, une nouvelle identité de marque est mise en œuvre. Les Schindler 3100, 3300 et 5300, des ascenseurs sans local des machines, remplacent l'ensemble du portefeuille de produits destinés aux bâtiments d’habitation et aux petits immeubles commerciaux en Europe. Les Schindler 2400, 2500 et 2600 sont les premiers monte-charges et ascenseurs spéciaux standardisés. Et le Schindler 6200 est le premier programme de modernisation et de remplacement d'ascenseurs.
  • Schindler rend public pour la première fois sur Internet le caractère citoyen de ses activités d’entreprise. Le rapport inclut des informations sur l'écologie d'entreprise, les principes éthiques, le développement des employés, la sécurité des passagers et des employés ainsi que les initiatives pédagogiques et caritatives (www.schindler.com).
2002-2004

2002

  • Présentation du nouvel ascenseur à haute performance Schindler 7000 pour immeubles de grande hauteur à l'occasion d'une réunion d'experts dans la tour des télécommunications de Francfort, le 6 novembre 2002. Ce programme d'ascenseurs peut être utilisé pour desservir des hauteurs allant jusqu'à 500 mètres avec des vitesses max. de 10 mètres par seconde. Il comporte de nombreuses innovations techniques telles que le système Active Ride Control ARC, les freins à garniture céramique de sécurité et le système d'information modulaire MoSIS.
  • Introduction dans toute l’Europe des processus harmonisés IT One-Single-Client. 

2003

  • Lancement de la SchindlerID, une technologie de gestion des flux innovante et un système de contrôle d'accès personnalisé.
  • Introduction de l'outil de communication «FieldLink» pour les techniciens de service.

2004

  • Lancement du premier nouvel escalier mécanique Schindler 9300 Advanced Edition.

  • Pour marquer l'année européenne des personnes handicapées en 2003, Schindler lance un concours d'architecture paneuropéen pour les étudiants. La mission principale du concours d'architecture Schindler Award est l'exigence d'un «Accès for All» – l'accessibilité aux bâtiments pour tous, indépendamment des capacités physiques. Au total, 497 étudiants de 17 nations européennes participent au concours. Un jury international présidé par le professeur Thomas Sieverts désigne Cécil Tirard, étudiant de l'école d'Architecture de Paris-Belleville, à Paris, comme vainqueur de la compétition.
2001
  • Remplacement du SchindlerMobile par le nouveau SchindlerEuroLift. Fermeture de l'usine à Schlatt (Suisse), où le SchindlerMobile était fabriqué.
  • European Award for Logistics Excellence 2001 pour le concept logistique de la ligne de produit SchindlerSmart MRL. «Breaking Barriers Award» (prix de l’innovation) pour le SchindlerID™, le nouveau système d'identification des usagers des ascenseurs fournissant des services spécifiques aux personnes handicapées. Ce prix est décerné dans le cadre de l'initiative paneuropéenne «Design for All», par laquelle la Commission européenne témoigne sa reconnaissance pour des réalisations d'entreprises et d'organisations européennes qui contribuent à améliorer la qualité de vie des personnes handicapées.
2000
  • Pour Schindler, le passage au nouveau millénaire se fait sans problème sur les ordinateurs et systèmes de contrôle d'ascenseurs grâce aux révisions préalables et aux mesures de prévention.
  • Le 2 mai à Ebikon, Schindler présente l'ascenseur modulaire SchindlerEuroLift, le premier câble d'ascenseur synthétique au monde SchindlerAramid et un entraînement à aimant permanent innovant sans engrenage, de taille sensiblement réduite par rapport aux entraînements précédents.
  • Le terminal de commande de la manoeuvre d'appel de destination Miconic 10 reçoit le prix «IF Ecology Design Award».
  • Le département «Technology and Strategic Supply Management» est certifié selon la norme ISO 14001.
1999
  • Schindler célèbre son 125ème anniversaire. 5300 invités se familiarisent avec les mondes de Schindler à Ebikon.

  • Lancement du Schindler 9700, un nouvel escalier mécanique pour la branche des transports (gares, stations de métro et aéroports).

  • Lancement du Schindler Smart MRL 002.
1998
  • Introduction de la nouvelle génération du trottoir roulant Schindler 9500.
1996-1997

1996

  • Lancement sur le marché du Miconic 10, le système intelligent de commande d'appel de destination. Au lieu d'un appel de la cabine par appui sur un bouton, la saisie de la destination est effectuée sur un clavier décimal. La commande affecte immédiatement une cabine. Ce nouveau système de commande augmente la capacité des groupes d'ascenseurs jusqu'à 50 % et réduit de manière significative les temps de trajet.
  • Schindler entre dans l'ère Internet avec le démarrage du site web www.schindler.ch .

1997

  • Le 15.4.1997 à Munich, Schindler présente un nouvel ascenseur de personnes tout à fait innovant: le SchindlerMobile. La cabine auto-propulsée possède des roues qui lui permettent de se déplacer vers le haut et vers le bas sur des colonnes en aluminium autoportantes. L'ascenseur n'a besoin ni de local des machines, ni de câbles de suspension, ni de parois de cage.

  • Lancement du Schindler 001, un ascenseur radicalement simplifié et standardisé pour le secteur des immeubles d’habitation.

  • Introduction de la nouvelle génération d'escaliers mécaniques Schindler 9300, un système modulaire qui est fabriqué dans les trois usines de production de Vienne, Clinton et en Chine.

  • Introduction du «Code de conduite» à l'échelle du Groupe.
1994-1995

1994

  • Le centre de formation agrandi, qui comporte des salles de classe et six ascenseurs, est inauguré à Ebikon.

  • L'événement de lancement à grande échelle du Schindler 300 est organisé à Strasbourg en présence de clients et de collaborateurs.
  • Les activités de l'usine de composants d'Ebikon sont transférées à Saragosse (Espagne).


1995

  • Schindler lance le «Total Cycle Time Program» en vue d'améliorer la productivité en réaménageant les processus. Avec le slogan: «SPRINT: Schindler's Program for Radical Innovative New Thinking».
1992-1993

1992

  • Restauration et modernisation de l'ascenseur du Hammetschwand au Bürgenstock.


1993

  • L'ascenseur Schindler 300, une nouvelle ligne de produits pour l'Europe, est présenté officiellement. Il fait partie intégrante d'une nouvelle stratégie de produits développés pour répondre aux besoins de différents secteurs et qui seront commercialisés sous les désignations Schindler 100Schindler 200Schindler 300 à Schindler 800.
1990-1991

1990

  • Direction du Groupe établit sa nouvelle stratégie pour les années 90. Schindler a l’intention d’avancer du fabricant de machines vers une entreprise de service.
  • Premier coup de pioche du nouveau bâtiment de Schindler Informatik AG, sur le site d'Ebikon.


1991

  • Le 25 janvier à 00h18, I’alarme retentit: le département Construction de cabines est en feu. L’incendie ravage l’usine. Quelques mois plus tard déjà, la production peut reprendre à «I’ancien emplacement».
1987-1989

1987

  • Des usines de composants sont implantées à Ebikon, Berlin, Locarno, Mulhouse, Melun et Giesa pour la production de composants standards.


1988

  • Introduction de la semaine de 40 heures.
1980-1986

1983

  • Décision de fermer la Schweizerische Wagons- und Aufzügefabrik Schlieren (SWS) en 1985.


1984

  • Schindler lance le nouveau programme d’ascenseurs design-S.


1985

  • Schindler introduit une nouvelle identité visuelle de l’entreprise avec trois barres verticales rouges (Corporate Identity CI).
1972 - 1979

1972

  • Création de Schindler Informatik AG.

  • Fondation de l’association des contremaîtres Schindler.
  • Schindler introduit deux nouveautés technologiques sur le marché: la commande Variomatic et l’entraînement Transitronic.


1973

  • Le 8 mai à Ebikon, fondation du Club sportif Schindler.
     
  • Schindler célèbre son 100ème anniversaire.
  • Acquisition de la société Aufzüge AG, Schaffhausen.


1976

  • Fondation du Club des cuisiniers amateurs Schindler.
  • Fondation du «Double quartette Schindler», plus tard appelé Chœur Schindler.


1979

  • Schindler développe le Miconic, le nouveau système de commande qui permet d'équiper tous les ascenseurs de microprocesseurs.
1960 - 1971

1960

  • Introduction de la semaine de 44 heures chez Ascenseurs Schindler SA.


1961

  • Construction du premier ascenseur au monde entièrement commandé par transistor.

1963

  • Introduction de la semaine de 43 heures.

1965

  • Schindler lance l’entraînement Dynatron.


1970

  • Fondation de la Commission des employés Schindler.
  • Schindler lance la commande Zonamatic.
1944 - 1959

1944

  • La fabrique de Lucerne est modernisée et agrandie. Des installations d'essai sont construites.


1945

  • Schindler lance l'entraînement Dynator (Ward-Leonard fabriqué en interne).


1946

  • Fondation de la Commission d'entreprise Schindler

  • Création de la Fabbrica di motori e apparecchi elettrici SA à Locarno.
  • Création de Schindler Elektromotoren- und Apparatefabrik AG à Saint-Gall


1948

  • Création de Schindler Ascensori e Montacarichi à Gênes.


1949

  • Schindler célèbre son 75ème anniversaire.


1950

  • Fondation du Corps des sapeurs-pompiers de l’entreprise Ascenseurs Schindler SA.


1952
.

  • Schindler lance l'entraînement Directronic.


1953

  • Schindler Zurich fusionne avec UTO.


1954 -1957

  • Construction d'une fabrique ultramoderne dans la campagne d'Ebikon.
  • Construction du Pavillon Schindler à Ebikon («le plus moderne» selon la presse de l’époque).


1955

  • Supermatic: le premier système de commande programmé.


1956

  • Premier ascenseur au monde à entraînement à courant alternatif contrôlé électroniquement.


1957

  • Le 27 juin, Ascenseurs Schindler SA déménage de Lucerne à Ebikon, dans sa nouvelle usine.


1958

  • Introduction de la semaine de 46 heures.

  • Fondation du Corps de musique Schindler, le 23 juin.


1959

  • Fondation de la Caisse de pension Schindler.
1934 - 1943

1934

  • Livraison du premier ascenseur à commande collective-sélective.

  • Création de Schindler Aufzüge- und Motoren AG à Zurich.
  • Schindler célèbre son 60ème anniversaire.

 

1936

  • Schindler installe le premier escalier mécanique (licence Flohr).
  • Modernisation de l'ascenseur de passagers le plus rapide et le plus élevé d'Europe: Bürgenstock-Hammetschwand, 2.7 m/s.


1937

  • Décès d'Alfred Schindler. Alfred F. Schindler reprend la direction de la société.
  • Providentia est rebaptisé Fonds Alfred Schindler Fonds.


1938

  • Mise en place des comptes d'épargne des employés de la fabrique (avec des taux d'intérêt préférentiels).


1939

  • Pour la Landi à Zürich (Exposition nationale suisse), Schindler construit un ascenseur présentant un système Ward-Leonard, une traction variable et une vitesse de 4.2 m/s, qui en font l'un des ascenseurs les plus rapides en Europe.


1941

  • Création d'Ascenseurs et Moteurs Schindler, Haubruge & Cie, à Lausanne.


1943

  • Fondation de l’Association des apprentis Schindler
  • Construction de maisons individuelles pour collaborateurs dans la région Feldbreite à Emmen («Schindler Dörfli» = petit village Schindler)

  • Création de Schindler Aufzüge- und Motoren AG à Berne.
  • Le nom de la société est changé et devient Aufzüge und Elektromotorenfabrik Schindler & Cie. AG à Lucerne.
1926 - 1932

1926

  • Livraison du premier ascenseur avec traction directe et système Ward-Léonard.


1928

  • Livraison des premiers ascenseurs Schindler à commande de groupe pour le gratte-ciel Martinelli à Sao Paulo au Brésil.


1932

  • La société en commandite devient la société Aufzüge- & Elektromotorenfabrik Schindler & Cie.
  • Création de LUAG, Lift-Unterhalt AG, à Bâle.
  • Fondation de la Caisse de prévoyance Providentia pour ouvriers et employés.
  • Siedlungs AG est rachetée par Providentia.
1916 - 1925

1917

  • Création d’un «fonds de bienfaisance», un fonds spécial pour les employés confrontés à des difficultés.

1918

  • Siedlungs AG est créée à la Sentimatte, Lucerne.

1920

  • Changement de nom de la société, qui devient Kommandit-AG Schindler & Cie., Aufzüge- und Maschinenfabrik mit Giesserei.
  • Décès du fondateur de la firme Robert Schindler. L'associé de la société Fritz Geilfuss se tue dans un accident. Adolf Sigg rejoint la société.


1921

  • Introduction de la semaine de 48 heures.


1925

  • Le logo Schindler (Schindler 1874) est lancé.

  • Livraison du premier ascenseur avec une vitesse de 1.5 m/s, un nivellement automatique et une régulation en cascade.

  • La fonderie d'Emmenbrücke devient indépendante. Nouveau nom: Eisengiesserei Emmenbrücke, Reinle, Sigg & Cie. AG.
  • Changement de nom de la société Schindler & Cie., Aufzüge und Maschinenfabrik mit Giesserei, qui devient Kommanditaktiengesellschaft Schindler & Cie., Aufzüge und Maschinenfabrik.
1906 - 1915

1906

  • «Alfred Schindler Aufzügefabrik» est restructurée et devient Schindler & Cie., Aufzüge- und Maschinenfabrik mit Giesserei, une société en commandite. Les partenaires sont Alfred Schindler et Fritz Geilfuss.


1907

  • Agence à Lausanne.
  • Achat de terrain à Emmenbrücke.


1908

  • Schindler construit des maisons pour les familles de 50 employés Schindler à Littau.
  • Agences à Zurich et à Bâle.

1909

  • Livraison du premier ascenseur exploité à l’eau avec commande à boutons-poussoirs hydroélectrique.

1910

  • Livraison du premier ascenseur à moteur à collecteur monophasé.

  • Agence à Berne.


1912

  • Livraison du premier ascenseur exploité à l’eau avec commande à boutons-poussoirs hydroélectrique.


1913

Fabrication du premier moteur électrique avec une puissance de 2,5 CV à 1000 tours par minute.

1915

  • Schindler démarre la production des moteurs d'ascenseurs.
1874 - 1902

 1874

  • Fondation de la société en nom collectif Schindler & Villiger par Robert Schindler et Eduard Villiger.

  • Un atelier d'ingénierie mécanique est construit sur l'île de la Reuss à Lucerne, en Suisse, pour la production d'engins de levage et de machines de tous types.


1878

  • Les premières réglementations d'exploitation prévoient une semaine de 63½ heures, un délai de préavis de 14 jours et une assurance accident.


1883

  • Installation dans la fabrique de 300m2, nouvellement construite à la Sentimattstrasse à Lucerne.

1890

  • Livraison du premier monte-charge hydraulique.


1892

  • Fabrication du premier ascenseur électrique avec entraînement à courroie.
  • Eduard Villiger quitte la société. Cette dernière poursuit ses activités sous le nom de Robert Schindler, fabricant de machines.


1894

  • Introduction de la semaine de 59 heures.

1895

  • Extension du site de l’usine en y insérant une fonderie.


1899

  • Construction d’ascenseurs avec engrenage à vis et moteur électrique à couplage direct. Commande par traction de câbles.


1901

  • Robert Schindler vend la société à son neveu, Alfred Schindler, qui continue de l'exploiter en tant que propriétaire unique, comme son prédécesseur, mais sous le nouveau nom d'Alfred Schindler.


1902

  • Livraison du premier ascenseur électrique pour personnes avec commande à boutons-poussoirs automatique.